Feeds:
Articles
Commentaires

Mon séjour vénitien ainsi que le bal à Saint Saint-Pétersbourg approchent et je me devais de finaliser la parure de camées coquilles anciens que j’avais commencé à monter sur sertissures il y a quelques mois. Et après avoir livré quelques commandes de parures, j’ai enfin pu finir la mienne!

Après quelques déconvenues au niveau de fournisseurs, j’ai enfin pu commander il a quelques semaines des sertissures pleines à 3 rangs, le tout en or massif 14k.
Cette fois- ci il ne s’agit pas d’un HSF petit budget, puisque la parure en entier doit avoisiner les 300€ et uniquement pour le cout du  matériel, mais c’est un petit plaisir que j’ai pu m’offrir, ayant revendu quelques costumes en octobre dernier lors du Vide grenier des Costumés (et oui l’argent d’anciens costumes sert toujours pour de nouveaux!)

Parure complète (photo de meilleure qualité à venir)

Parure complète (photo de meilleure qualité à venir)

IMG_5962

IMG_5955

IMG_5972

IMG_5983

Challenge:  Pink!

What the items is: Jewels  – Necklace « slavery » 5 cameos, bracelets 12 cameos, earrings  (ring and brooche are antic ones)

Fabric (material): 19 antic pink shell cameos (from 1880 to 50’s), Gold 14ko bezel cup and chains, vintages clasps

Pattern :  none

Year:  Since the antiquity, but this one is inspired by the First Empire jewel from Malmaison Museum

Notions:  jewellery

Hours to complete : About 8h  to make all! But I have to wait more than 3 month to complete all the set!

First Worn : On the 1st of march, a ball in Nikolaï palace, in Saint-Petersbourg

Total Cost :  300€, all of it was purchased with money from the sale of old costumes.

How accurate is it? : Very accurate and since it real shell cameo and not resin, I tried to respect the appearance of those in museums.

Publicités

Hé oui, j’avoue que j’ai un peu délaissé le blog ces derniers temps! Mais cela ne veux pas dire pour autant que je ne coud pas… on pourrait même dire le contraire, je ne fais pratiquement que ça!

Cette année je participe au Carnaval à Venise, ce qui veux donc dire, pleins de costumes qui ne seront montrés qu’ au mois de mars, pour indice voici les thèmes choisis, (vu qu’il semble que l’on ai pas le droit de dire les thèmes…)  ainsi que mon projet:

Chat en Pelisse fourrée

Le chat Botté (initialement c’était un autre projet mais comme je ne veux pas bâcler mon travail, je recyclerais des éléments du « Chat »)

Vert et noir, en tournure 1885

L’air avec une robe d’inspiration 1780, mais totalement non-histo (même si beaucoup de  finitions sont à la main, on peut dire que c’est le costume le plus vénitien du lot!)

Voilà pour Venise, mais ce n’est pas tout niveau costumes, car j’ai la chance de partir à Saint-Pétersbourg pour des vacances et assister à un bal au Palais Nikolaïevsky.
Pour ce second voyage, je me voyais mal remettre ma robe blanche porté à Cordey et Londres et la robe du nouvel-an fait décidément trop diner et pas assez bal.
Du coup je suis partie dans un projet assez long (et fou de la part de certaines personnes ^^), c’est à dire faire une robe de bal entièrement brodée de mes petites mimines!

Tout est parti d’un galon métallique ancien (en pratique il y en a deux différents, dont un de 1830, en provenance de stocks anciens) et d’un très beau satin de coton vert d’eau…

Et voici mon travail de la semaine, tout est cousu à la main, avec les techniques d’assemblage à l’ancienne (càd, tissu et doublure considérés comme une seule pièce)

Broderie des pièces à couper avant un dessin d'après la toile initiale, chaque "étoile" étant à une distance égale...

Broderie des pièces à couper avant un dessin d’après la toile initiale, chaque « étoile » étant à une distance égale…

Détails des broderies au fil d'or, avec un aperçu de la résille métallique  [paillettes anciennes en laiton 3mm , galon résille d'or de 1830]

Détails des broderies au fil d’or, avec un aperçu de la résille métallique
[paillettes anciennes en laiton 3mm , galon résille d’or de 1830]

Corsage coté doublure

Corsage coté doublure

corsage coté extérieur

Corsage coté extérieur

Une manche ballon et ses nombreux jeux de plis

Une manche ballon et ses nombreux jeux de plis

Ce sera tout pour le moment, j’avoue que j’aimerais avoir fini la robe avant mon départ en stage lundi (et oui la productique en usine textile ce n’est pas aussi passionnant que la broderie main, mais c’est sympa aussi!) car la robe devra être à Paris avant mon départ pour la Sérénissime…

Après deux mois passés loin du blog (entre la couture et ma nouvelle formation, pas le temps d’écrire de nouveaux articles plus régulièrement et ce ne sera pas non plus une résolution de 2014, car je risque de ne pas la tenir !)

Cette année pour le réveillon du Nouvel An, c’était reconstitution ! Dans une belle demeure de la Brie, nous avons retrouvé des amis de mon chéri pour passer quelques jours 200 ans en arrière…
Diner avec vaisselle et argenterie ancienne, le tout à la lueur des bougies…

La robe porté avec chale d'époque, gants long en cuir et parure de camées en esclavage

La robe porté avec châle d’époque, gants long en cuir et parure de camées en esclavage

Il était prévu que je fasse une robe dans le shawl ancien en soie jaune curry avec des incrustations de cachemire noir et rouge, que j’avais chiné à Londres au printemps dernier, mais le cadeau de noël de mon chéri a changé la donne.
Pour le magnifier au mieux, j’ai cherché dans mes réserves et trouvé un taffetas de soie de couleur brique (coupon acheté à un prix indécent, 2€ le m en solde à St Pierre il y a deux ans)

J’ai donc commencé une robe que je voulais faire de diner, avec un décolleté assez haut et une ouverture à bavette sur l’avant qui me permet de m’habiller seule et plus rapidement.
J’avoue m’être beaucoup inspiré pour la forme avec devant plissée de la très belle robe de Ginger (de Scene in the Past)

Le corsage a entièrement été fait à la main, avec la doublure monté à l’ancienne (cf, explication de Costume Close Up) et les grandes longueurs de la jupe ainsi que les plis religieuses ont été fait à la machine faute de temps… la toile ayant été faite le 22/23 et la robe commencé dans la soie le 26 et finie le 30.

Sans autre décorations que les manches ballons à plis, les plis du devant du corsage et des plis religieuses dans le bas (pour ajuster la longueur de la robe !).

Je suis très contente de l’allure et de l’ajustement du corsage (d’après une base du Janet Arnolds,  modifié) mais pour la jupe, je n’avais pas assez de tissu pour faire des plis canon et j’ai du me contenter de petits plis plats et d’un avant qui ne revient pas suffisamment sur le reste de la robe (ce n’est pas trop handicapant en épinglant à des endroits stratégiques, les fentes de la bavette, mais cela me chiffonne un peu d’avoir à peine 2m d’ampleur en bas de la robe…).

En tout cas en portant cette robe j’ai pu faire honneur au cadeau de mon chéri, et j’ai passé un merveilleux WE !

Face

Face

Dos

Dos

The Challenge: Celebrate!

It was to celebrate my Chrismas present…

Fabric: 4 meters of silk taffeta color brick

Pattern: I was inspired by the beautiful dress of Ginger from Scene in the Past
bodice and sleeves from J-A patterns re-fitted at my exact size, the skirt were my own creation,from what I had silk.

Year: I was going for 1810

Notions: Hooks and eyes for the « under » front closure

How historically accurate is it? As good as I could do. The bodice is entirely by hand, but I have to make the skirt sewn by machine (Started the 24 décember, and it was due for the 31th Eve)
Hours to complete: Not too many by my standards, the bodice only needed one mock-up, but the sleeves took a while to get right. Maybe only 20h ?

First worn:  On the 31th Eve, for a Empire party with friends, I have adding gloves and jewelry (necklace cameos slavery) and an my new antic cachemir shawl that my beloved man offer me for Christmas (a square one from the Directoire)

Total cost: 10€ for the brick  silk , and I have some left for long sleeve to add…, lining was made with left-over light pink silk

Détail: encolure dos

Détail: encolure dos

Détail :plis des manches ballons

Détail :plis des manches ballons

Détail:  la "bavette" du corsage

Détail: la « bavette » du corsage

Je devrais avoir de meilleures photos de la tenue porté, à rajouter une fois que toutes les photos m’auront été transmises!

Voilà un bout de temps que je n’avais pas fait d’article, et ce n’est pas faute d’avoir fait des sorties depuis les vacances du mois d’aout! Mais rien de nouveau dans les derniers costumes, mais avec le manque de temps j’avais fait du recyclage!

J’ai donc repris la couture, pour le dernier Historical Sew Fortnightly, initialement j’avais prévu de coudre ma douillette 1809 pour ce challenge, mais ne voulant pas prendre de risque et gâcher ma laine cachemire, j’ai fait au plus simple (mais pas le plus rapide!)

Il s’agit d’un manchon en fourrure (chutes offertes par une amie de mon père, j’ignore de quel animal il s’agit, mais cela vient d’un vieux manteau) avec un intérieur en coton bleu grisé, assemblé avec la technique du piqué en diamants.
L’ensemble a été intégralement cousu à la main (d’où les 6h de travail pour quelque chose qui à la machine aurait pris une seule heure, mais où serait le plaisir!)

Pour la construction je me suis basée sur le manchon de The Dreamstress, que l’on voit ici ou , mais comme ce manchon servira lors de sorties costumés, pour plus de pratique, j’ai choisi d’insérer une poche à l’intérieur (c’est clairement le montage de la poche qui proportionnellement m’a pris le plus de temps par rapport au piqué qui m’aura pris 3h, en comptant le dessin initial, l’ajustement aux épingles et les nombreux petits points à la main!)

 

The Challenge: #20: Outerwear

Fabric: 1/2 of a  fur sleeve that was taken off and old fur coat ( I would say rabbit, but I don’t know), + 1/4 metre of lite blue grey  cotton +  wool batting + button

Pattern: None, measurements based of extent items and paintings

Year:  plausible from 1760-1815

Notions: cotton thread, 1/2m rayon ribbon + 1/2 m  cotton ribbon bias

How historically accurate is it?: Not particularly. The overall aesthetic and size match period examples, but I have no evidence that the linings of muffs were ever quilted. But  it’s entirely  hand gathered and hand sewn on.

Hours to complete: 6 hours : 3 for the quilting (figuring it out took the most time), 2 hours to set the pocket and another 1 to figure out and sew the fur.

First worn: Not yet, except for prancing around the appart and saying « it’s so sweet! and warm! »

Total cost: 2€ for the wool batting, 10€ for the lite blue grey (3mx1,5m, it was for the lining of my douillette 1809, and I just use 1/2m ), the fur was a gift and notions left over from another project

 

et voici les photos! Pour le voir en situation il faudra attendre que j’ai fait l’ensemble de la tenue d’hiver… qui sera de toute façon portée à Venise en février pour le Carnaval!

Quilting time #1 Les épingles!

Quilting time #1
Les épingles!

Quilting time # Girls love diamonds!

Quilting time #
Girls love diamonds!

Une fois fini, coté intérieur

Une fois fini, coté intérieur

une fois fini, la poche en ajout

une fois fini, la poche en ajout

détail de la poche

détail de la poche

assemblage... j'ai essayé au mieux de placer mes lignes mais parfois la couture à la main ce n'est pas droit ...

assemblage… j’ai essayé au mieux de placer mes lignes mais parfois la couture à la main ce n’est pas droit …

la doublure piqué, toute chaude finie

la doublure piqué, toute chaude

Le manchon une fois fini, avec un ruban passe-poignet

Le manchon une fois fini, avec un ruban passe-poignet

détail de l'intérieur

détail de l’intérieur

 

Après pratiquement 1 an de pause sur ce projet de gilet brodé, je l’ai repris mi-juillet à l’occasion d’une sortie impromptue organisée par le Ministère des Modes à Maisons-Laffitte le 27 juillet dernier.

Gilet brodé avant

Gilet brodé avant

Gilet brodé dos

Gilet brodé dos

Détail broderies et boutons

Détail broderies et boutons

Originellement prévu pour une femme (moi-même, dans l’optique de faire un travestissement), j’ai repris le dos en le piéçiant car il ne me restait que des chutes de ce coton bronze.
J’ai enlevé toutes les perles de verre, qui finalement avec le recul me paraissait cheap, et ai rajouté un semis de petites fleurs pour remplir un peu plus le devant de ce gilet.

Piéçage du dos (vue extérieure)

Piéçage du dos (vue extérieure)

Détail des assemblages intérieurs

Détail des assemblages intérieurs

Semis de fleur et rabat de poches (des vrais poches!)

Semis de fleurs et rabat de poches (des vraies poches!)

Et en plus, ce gilet peut rentrer dans le challenge HSF #16  Separate, car il est en effet portable avec plusieurs types de tenues, pour cette sortie, il était porté avec une culotte de peau et des bottes, car l’absence de frac aurait été ridicule avec un culotte de soie et des bas!

Au final je reste assez mécontente du tissu qui en plus d’être d’une couleur très spéciale, est un mélange soie/synthétique assez bizarre. Mais bon comme on m’a fait remarquer qu’on ne jetait pas plus de 60h de travail à la poubelle, je me dit que je ferrais bien mieux la prochaine fois! Puisque la couture historique est une passion ou l’on apprend de ses erreurs à chaque costume fini!

Et voici le gilet porté en situation lors de la trop courte après-midi à Maisons-Laffitte

crédit photo Luc Morel

crédit photo Luc Morel

crédit photo Sergio web

crédit photo Sergio web

The Challenge: #16  Separates

Fabric: Bronze Silk/Syntetic Taffeta, Bronze cotton

Pattern: Originally I use the waistcoat pattern RH 809 of Reconstructing History, with my modifications

Year: Late 18th Century

Notions: cotton embroidery thread, silk embroidery thread, embroidery hoop, cotton thread

How historically accurate is it? It’s accurate enough for my purposes.  Entirely  hand gathered and hand sewn on.  I have piecing my lining and used techniques of old sewing (found in Costume close up, you can find an article on this on Heileen blog). Embroidery is made ​​entirely by hand, exept the fine edge that was purchased at the fabric store, wich is placed with  small dots

Hours to complete: I didn’t track.  More than 50 hours for the embroidery, and I should say 10 for the gathering and all the finitions. UFO, started last year and finished for July 27 (re-started July 15)

First worn: In Maisons-Laffitte, 27 july

Total cost:  30€ for the fabric (the lining of the waistcoat was fell from my bronze  1792 « rideau dress »), 15€ for all the thread, and 5€ to cover the buttons in a shop