Feeds:
Articles
Commentaires

Cela faisait pas mal de temps que je n’ai pas publié un article sur le blog ou participé à un HSF ! Et ce n’est pas faute d’avoir cousu ou fait des sorties!

Seulement avec avec la fin de l’année et les travaux de notation demandés par mes professeurs du Bachelor marketing  et innovation Mode, je n’avais pas vraiment le temps de vous concocter de petits articles à temps!

Pour le HSF de cette fois-ci, je vous présente donc un réticule fait avec les chutes de ma robe jaune (celle taillé dans le sari fin XIXe que j’avais chiné aux puces de Londres l’année dernière)

Sari en soie curry fin XIXe

Sari en soie curry fin XIXe

Le sari en soir jaune curry avait de belles bordures à motifs paisley noir et jaune, ne voulant jeter ces petits bouts issus des coupes en triangle pour les panneaux arrière de la jupe, j’ai fait du piéçage pour obtenir une taille honorable 20×30 cm.

J’ai donc lié le bas de mon rectangle pour faire un réticule rond, puis effiloché la soie pour obtenir comme un pompon à l’instar de plusieurs modèles que j’ai pu voir dans les collections de musées.

Le réticule lorsqu'il est  ouvert

Le réticule lorsqu’il est ouvert

Sur le haut du réticule, j’ai fait une coulisse en me servant de la doublure en coton dans laquelle j’ai glissé un cordon jaune et noir pour faire le système de fermeture à coulisse. Ce cordon a été tressé avec du fil de coton noir (pour le crochet) et du fil jaune que j’ai fait avec les fils récupérées de la soie jaune (qui s’effiloche très vite) comme cela c’est exactement de la même couleur!

L'intérieur et détail du biais "maison"

L’intérieur et détail du biais « maison »

Pour finir correctement et proprement le haut j’ai ensuite posé un petit biais (fait avec une bande découpé dans le sari, dont j’avais usé de la même façon pour la robe)

Ce petit réticule m’a pris environ 4h pour la réalisation, entièrement à la main et en comptant aussi le temps passé à tresser le cordon de fermeture. Et il est parfaitement coordonné à la robe que j’ai coupé dans le sari!
Je prévois de m’en servir, avec un shawl jaune, en septembre pour rehausser une tenue toute blanche je dois porter pour une belle reconstitution à Malmaison

Le réticule fini et tel qu'il sera porté!

Le réticule fini et tel qu’il sera porté!

 

The Challenge: #14 Paisley & Plaid
What It Is: Reticule
Fabric: Silk left over from an antique silk sari (end of the XIXe) with paisley edge and left over from cotton lining

Pattern: none

Year: Early 1800’s

Notions: Thread, the drawstring was braided with black cotton thread and thread it with yarn yellow silk fabric

How historically accurate is it? The form is based off of some extent pieces owned by Museums and it’s all sew by hand!
Hours to complete? 4h with also the braiding

First worn: Will be used in Malmaison Event in September

Total Cost: The silk sari cost me 120€ but I would have cut a dress, shawl, a reticule and enough to cover shoes, so I would say under 10€if I refers to the size of the fall I use

Lors de mon séjour vénitien, après être passé à de nombreuse reprise devant une petite bijouterie qui proposait des reproductions de bijoux anciens, avec des pierres naturelles mais un support en vermeil (plaquage d’or sur argent), j’ai craqué un matin lors de « courses souvenirs ».

Accompagnée d’Émilie (La Malle de Mme Mime), mon portefeuille s’est vidé pour une jolie paire de boucle d’oreille en nacre et corail, reproduction issu d’un portrait de la Renaissance italienne.

Le lendemain, la parure se complétait d’un collier et d’une broche eux aussi en corail, cadeau d’anniversaire de la part de ma famille.

 

Boucles d'oreille en vermeil avec corail et nacre

Boucles d’oreille girandoles en vermeil avec corail et nacre

Parure corail et perles

Parure corail et perles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour venir compléter cette parure, j’ai eu l’idée (après avoir bavé devant un magnifique bracelet en corail, mais cette fois-ci d’époque donc d’un budget tout différent!) de me faire une paire de bracelet en corail et perles plaqué or, car du rouge orangé sur des gants blanc c’est splendide…

Après quelques difficiles recherches pour trouver un fermoir (multi-rang, en plaqué or et pas trop moderne, c’est plus dur à trouver que l’on ne croit!) il a fallu trouver des perles de corail naturel à un prix pas trop prohibitif, le but de l’opération n’étant pas d’y laisser un reins!
J’ai fini par trouver via Ebay monde, un très gentil fournisseur qui a pu m’envoyer 9 fils de perles  d’une couleur assez uniforme, même si la taille est variable entre 2mm et 2,5mm (environ 40cm de perles à chaque fois, soit 180 perles en moyenne )

Le bracelet possède 12 rangs de 90 perles (45 en corail et 45 or) et fait seulement 16cm pour tenir sans glisser sur mon poignet et son ridicule 14cm!
Quelques chiffres pour un bracelet: 12 rangs, 1080 perles à enfiler, 2m40 de fil « or » et environ 5h de travail!

Quelques photos!

Sur des gants long en cuir blanc, c'est d'un chic!

Sur des gants long en cuir blanc, c’est d’un chic!

Et un peu plus en détail

Et un peu plus en détail

 

La prochaine fois, je vous présenterais un bracelet en perles et camée réalisé pour une très gentille cliente (car oui je réalise aussi à la demande des bijoux montés d’après des modèles d’époque, suivant les stocks que j’ai pu acheter à un bijoutier qui partait à la retraite)

Bon pour une fois, je présente un projet qui a été fini largement dans les temps du HSF, puisque je devais porter la tenue à Venise et à Saint-Pétersbourg.

Ce projet douillette me tenais à cœur depuis un petit bout de temps, j’avais la fourrure (chutes que m’avais donné une amie de mon père quand elle a fait transformer un manteau vintage en gilet, courant 2010) et la laine cachemire était dans mes stocks depuis l’été dernier et les soldes au marché St Pierre.

Faute de temps, le projet (initialement pour le 2 décembre 2013) avait été repoussé, mais pour la Russie il allait me falloir obligatoirement une tenue d’extérieure bien chaude!

Et en effet, la tenue est très chaude et m’a permis de supporter -9° sans sourciller alors que je portais une légère robe sans manches en dessous! Et ce grâce à l’ajout d’une doublure en fourrure à l’intérieur du corsage.

L’extérieur de la pelisse est dans un mélange laine/soie gris bleuté, doublure intérieure en laine cachemire bleu gris et fourrure vintage ( est-ce du lapin ou bien du chat ^^)
J’ai aussi fait un petit béret assorti à la tenue, décoré avec des bouches de rubans, une plume d’autruche ancienne et pile-poil de la bonne couleur, et un macaron de fourrure provenant de mes chutes.

Petit fait rigolo, quand je suis rentrée de Venise, en avion, j’ai du porter la pelisse sur moi car sinon la valise était trop lourde… sauf que j’avais oublié de retirer la queue de chat!

Il me restera encore à faire la paire de bottines fourrées (inspirés de celles de Joséphine, conservé à Rueil-Malmaison), mai sje pense que cela sera pour l’hiver prochain et le « projet Douillette » sera enfin fini!

 

En cours de création - dos

En cours de création – dos

En cours de création - face

En cours de création – face

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et les photos de la tenue porté lors du carnaval de Venise – thème Faune et Flore: le Chat

En portrait -  crédit photo Llialn

En portrait – crédit photo Llialn

De face -  crédit photo Llialn

De face – crédit photo Llialn

Profil -  crédit photo Llialn

Profil – crédit photo Llialn

Dos -  crédit photo Llialn

Dos – crédit photo Llialn

 

Just the Facts:

Challenge:#6 – Fairytale

What: A pelisse with fur (1810) for  « Puss in Boots »

Pattern: Drafted my own, using my dress pattern.

Fabric: 3m of grey blue silk/wool , 3m of blue cachemir wool.

Notions: Cotton thread, vintage fur, vintage ostrich feather for the beret

How historical accurate: As much as I can, hand sewing and

Time: About 21 hours – on and of for two weeks.

Cost: 90€, everything from stash (bought on sale about a year ago).

First worn: 26th of febuary during Venise Carnival

Final thoughts: I’t was very helpful to make this outfit! Because I have made a little each night during my training in « textile production factory » and thince Chôlet isn’t a very exciting city it’s was a good occupation!
In the funny facts, I have to wore the pelisse to travel from Venise to Paris because my suitcase was too heavy for the plane
… and I forgot to remove the cat tail so there was many « miaou-miaou » around me

 

Et quelques photos bêtisier!

Avec le masque c'est mieux, on ne prend pas pour une petite souris grise!

Avec le masque c’est mieux, on ne prend pas pour une petite souris grise!

Faire des bêtises avec Émilie (http://lamalledemadamemime.wordpress.com/)

Faire des bêtises avec Émilie (http://lamalledemadamemime.wordpress.com/)

 

Miaou.... dis tu n'aurais pas des croquettes pour moi?

Miaou…. dis tu n’aurais pas des croquettes pour moi?

 

Me voilà de retour de mes pérégrinations italiennes et russes… avec un bon rhume dû à la forte pollution de la venise baltique où le redoux a fait fondre la neige et libère des masses de particules fines!

Avec un peu de retard (car je n’ai pas du tout eu le temps de faire un post avant mon départ le 22 février) voici le dernier challenge HSF, on retrouve comme l’année dernière le « Under it all »

Encore un corset 1810, mais plus de bal, d’après un patron pris sur pièce d’époque. La différence se situe dans la profondeur du décolleté et dans la petite hauteur qui se rapproche vraiment d’un sous-vêtement contemporain.

Pour porter sous la robe de bal, il me fallait aussi une nouvelle chemise plus adaptée, cette dernière a été faite avec un voile de coton très très fin et comme j’avais pas mal de marge (2m en 160) j’ai pu réaliser des plis religieuses pour habiller le bas de la chemise.

Ces deux pièces sont réalisée à la main (à l’exception des plis religieuses cousus en point droit avec ma machine à navette ancienne de 1870, que je venais de remettre en état!)

Le tout à été porté en condition lors du bal du 2 mars à Saint-Pétersbourg et le corset est vraiment très confortable, j’ai pu danser toute la journée sans aucune fatigue dans les épaules!

Chemise à plis religieuses et corset court empire - face

Chemise à plis religieuses et corset court empire – face

Chemise à plis religieuses et corset court empire - dos

Chemise à plis religieuses et corset court empire – dos

Corset court empire

Corset court Ier Empire

Détail de la chemise - manche et ourlet roulotté

Détail de la chemise – manche et ourlet roulotté

Détail de la chemise - plis religieuses

Détail de la chemise – plis religieuses

Sorry for the little delay in my presentation, I  just come back from Russia, but this challenge was finish before my departure at Venise, the 20th Febuary

The Challenge: Under It All

Fabric: A very fine, thin cotton, cotton toile

Pattern: pattern from an antic in private collection

Year: 1805-1814

Notions: embroidery eyelets, cotton thread

How Historically Accurate Is It?: The pattern is  very historically accurate and the fabric is cotton.  All the corset and the bodice of the chemise is hand sew but I did use a sewing machine for the religious plis (I have to test my 1870 sewing machine with navette and it was the perfect crash test ^^)

Hours to Complete: Maybe 12h for the chemise and corset

First Worn: In the Winter Ball in Saint-Pertersburg the 2nd March

Total Cost: Fabric was 12€ for 200x160cm, cotton thread in stock, and cotton for the corset was left-over from an old project! So it will be 15 € with ribbons

Mon séjour vénitien ainsi que le bal à Saint Saint-Pétersbourg approchent et je me devais de finaliser la parure de camées coquilles anciens que j’avais commencé à monter sur sertissures il y a quelques mois. Et après avoir livré quelques commandes de parures, j’ai enfin pu finir la mienne!

Après quelques déconvenues au niveau de fournisseurs, j’ai enfin pu commander il a quelques semaines des sertissures pleines à 3 rangs, le tout en or massif 14k.
Cette fois- ci il ne s’agit pas d’un HSF petit budget, puisque la parure en entier doit avoisiner les 300€ et uniquement pour le cout du  matériel, mais c’est un petit plaisir que j’ai pu m’offrir, ayant revendu quelques costumes en octobre dernier lors du Vide grenier des Costumés (et oui l’argent d’anciens costumes sert toujours pour de nouveaux!)

Parure complète (photo de meilleure qualité à venir)

Parure complète (photo de meilleure qualité à venir)

IMG_5962

IMG_5955

IMG_5972

IMG_5983

Challenge:  Pink!

What the items is: Jewels  – Necklace « slavery » 5 cameos, bracelets 12 cameos, earrings  (ring and brooche are antic ones)

Fabric (material): 19 antic pink shell cameos (from 1880 to 50’s), Gold 14ko bezel cup and chains, vintages clasps

Pattern :  none

Year:  Since the antiquity, but this one is inspired by the First Empire jewel from Malmaison Museum

Notions:  jewellery

Hours to complete : About 8h  to make all! But I have to wait more than 3 month to complete all the set!

First Worn : On the 1st of march, a ball in Nikolaï palace, in Saint-Petersbourg

Total Cost :  300€, all of it was purchased with money from the sale of old costumes.

How accurate is it? : Very accurate and since it real shell cameo and not resin, I tried to respect the appearance of those in museums.